Quelle matière choisir pour un bol tibétain ?

Les bols tibétains sont fabriqués avec différentes matières. Certains sont faits avec au moins trois différents métaux. D’autres peuvent aller jusqu’à sept métaux. Les sept métaux utilisés sont le fer, le cuivre, l’étain, le plomb, le mercure, l’or et l’argent. Ces métaux sont sacrés depuis l’antiquité. Certains matériaux sont rares, mais ils ne sont pas impossibles à trouver.

Le cuivre et le fer

Associé à Vénus, le cuivre se retrouve partout parce qu’il est facile à malléer. C’est un métal très ancien relier au chakra du cœur. Il est indispensable dans le quotidien de l’homme depuis plusieurs années. Très conductible, c’est un métal qu’on retrouve souvent dans la composition des ustensiles de cuisine. Il est de couleur orangée, brune ou rougeâtre.

Il a également des propriétés antibactériennes. Ce qui justifie son utilisation par des médecins pendant le 19e siècle pour soigner des épidémies comme le choléra. Ce métal est aussi un antiparasitaire et un insecticide. Utilisé dans la fabrication des produits d’entretien et d’hygiène, il peut être très utile en thérapie ou pour soigner les troubles du comportement.

C’est le premier métal qui se retrouve dans la composition du bol tibétain. Le fer quant à lui est relié au chakra de la racine. Associé à Mars, c’est un métal très commun. Il est très important dans l’écosystème et l’organisme humain, ce métal est aussi un oligoélément. Il est facile de le retrouver en pharmacie sous plusieurs formes. Le fer est utilisé aussi dans le traitement des anémies.

L’objet indispensable à posséder pour tous les yogis

L’étain et le plomb

L’étain est un métal associé au chakra du troisième œil. Relié à la planète Jupiter, ce métal est de couleur gris argent. Ce métal s’utilise depuis l’antiquité. Il sert à recouvrir les ustensiles en cuivre. Cela constitue une petite couche de protection à vos ustensiles.

Avec l’étain le cuivre est protégé de l’oxydation. Il est présent dans la robinetterie, la monnaie ou la sculpture. Dans le domaine de la santé, ce métal est utilisé pour soigner la bronchite, les migraines, la toux ou la névralgie. Le plomb quant à lui est relié à Saturne.

Associé au chakra de la couronne, il est plutôt toxique et considéré comme cancérigène. Présent dans l’exploitation industrielle, le plomb est très présent dans l’environnement. Ce métal peut être très toxique. Néanmoins, il entre aussi dans la composition du bol tibétain, même s’il est en petite quantité.

Pour en savoir plus, rendez vous sur le site https://le-bon-bol-tibetain.fr/

Le mercure, l’or et l’argent

Tout comme le plomb, le mercure peut être aussi toxique. Relié à la planète mercure, il est souvent utilisé pour allier l’or et l’argent. Utilisé pour différents remèdes, ce métal est associé au chakra de la gorge. Il aide aussi à soigner les intoxications aux métaux lourds et s’utilise dans la fabrication de quelques vaccins. Son utilisation dans la fabrication du bol tibétain est infime.

Toutefois, vous devez éviter de prendre de la nourriture dans ce type de bol pour éviter tout risque d’intoxication. L’argent quant à lui est relié à la lune et au chakra sacré. Considéré comme un analgésique, il est souvent utilisé dans la composition des désinfectants. Il s’utilise également pour soigner des problèmes psychologiques ou gynécologiques.

L’or pour finir est lié au soleil et au chakra du plexus solaire. Connu pour son inaltération, il aide à soigner l’hypertension, l’alcoolisme ou la dépression. Ces 7 métaux originaux, une fois dans la composition de votre bol, vous offrent un son pur.

Lisez aussi notre article sur les purificateurs d’air pour une ambiance encore plus zen.