La magie du scanner diapositive, mon avis sur cette expérience

Un scanner de diapositive est un appareil conçu pour faciliter la numérisation des supports comme les films, les photos, etc. Le processus de numérisation est très fascinant et diffère un peu selon qu’il s’agisse d’un scanner à plat ou d’un scanner à film. Nous avons analysé ce processus avec les deux types de scanner et voici ce que ça donne.

  • Le scanner à plat

Le scanner à plat est la version classique du scanner de diapositive. Son fonctionnement est aussi simple que rudimentaire. Il suffit de placer le document à scanner sur une vitre qui surplombe le dispositif qui sert de scannage. Ensuite, en quelques minutes seulement, le document est scanné et on peut dès lors accéder à sa version numérique. Le scanner plat peut cependant être transformé en scanner à dos lumineux grâce à des dispositifs d’adaptation très pratiques. Ce type de scanner est donc très facile à utiliser et il est le moins cher du marché.

Kevin du blog Scanner diapositive, confirme que son amélioration que constitue le scanner à dos lumineux quant à lui est encore plus performante, ce qui est assez logique. Ledit modèle est équipé d’une source de lumière au-dessus qui, en effectuant un balayage complet du document, fournit une numérisation bien plus claire et nette.

  • Le scanner à film

Ce scanner est la révolution même du monde des scanners diapositives. Il dispose d’une très grande résolution optique qui lui permet de fournir des images d’une très grande qualité. Il est fourni avec beaucoup d’accessoires qui favorisent son adaptabilité avec beaucoup d’objets à scanner. Ces scanners sont surtout les plus rapides de tous avec des logiciels très riches même s’ils sont parfois assez compliqués à utiliser. Sur les plus grands modèles, les poussières sont traitées par infrarouge et le rendement en est quasiment parfait.

Lire d’autres articles geek !

,