Pourquoi choisir un écran gamer ?

Quand on sait l’investissement que ça demande de se prendre un écran gamer, ce n’est pas très encourageant de se lancer. Pour ceux qui sont encore frileux, il existe bien des raisons pertinentes qui vous aideront surement à justifier votre investissement. Quelles sont-elles ?

La qualité de l’image d’un moniteur gaming

La quantité d’images par seconde projetée lorsque vous jouez est tributaire de l’écran que vous avez. Plus l’image est de qualité supérieure, plus vous aurez de plaisir à jouer. Avec les écrans traditionnels, encore appelés écrans cathodiques, le principal problème réside dans le délai de rafraichissement plus ou moins long. Je vous conseille au passage l’excellent comparatif d’écran pc gamer sur le site www.ecran-pc-gamer.fr.

En fait, les images projetées à la seconde sont rafraichies par un canon à électrons qui balaie la surface du tube. Or, si le balayage n’est pas rapide, les images scintillent et la luminosité diminue à mesure du jeu. Ainsi, le canon doit balayer la surface très rapidement pour rafraichir les images et maintenir leur qualité. Le taux de rafraichissement, estimé en hertz, atteint les 120 Hz avec ce type d’écran. Ce n’est pas très aisé de jouer avec un écran qui n’offre pas une bonne qualité d’image. Si le confort de jeu ne suffit à vous convaincre, vous devriez penser à votre santé oculaire.

A lire aussi : Un fauteuil de geek

Le bénéfice pour les yeux avec un écran pc

Un écran gamer offre stabilité de l’image et confort de jeu grâce au panneau full HD dont ils disposent. En profitant d’un maximum d’images par seconde avec un rétro éclairage constant, vous avez moins de risque de baisse de la luminosité et les images étant en pixels, l’immersion en est meilleure.

A lire aussi : Le temps de latence sur jeuxvideo.com

La plupart des écrans gamer offrent 60Hz d’images par seconde. Toutefois, les modèles 24’’ ou 27’’ proposent jusqu’’à 144 images par seconde. Les professionnels le savent ; c’est dans la qualité de l’image que réside clairement l’intérêt de jouer, mais elle ne fait pas tout. Si on suit la règle de cause à effet, on comprend que moins ça scintille, plus vous épargnez vos yeux. Les douleurs oculaires et les maux de tête résultant de la distorsion qu’aurait créée un écran inadapté est un gros poids dans la balance de choix.